Récemment, avec quelques passionnés de mon club photo je me suis retrouvé sur les berges du Loup, un peu en amont du Pont du Loup sur la commune de Gourdon dans les Alpes Maritimes. Un terrain de jeu idéal pour les prises de vue en pose longue, dont je vous livre trois images dans ce post.
Pas besoin d'aller loin pour jouir d'une bien belle nature ! 
 
 
Photo
Pour rentrer d'Annecy, nous avions décidé de prendre la route des Alpes "la plus directe". Cette fois-ci, pour rejoindre Grasse, ignorer notre chère route Napoléon et remettre à une prochaine fois un trajet par l'Italie. Donc direction Briançon puis Nice.
A Saint-Michel de Maurienne, une sérieuse déconvenue : le Col du Galibier était encore fermé à 3 jours de l'été. Le printemps pluvieux et tardif a laissé en effet les montagnes et les routes enneigées plus que de coutume. Décision vite prise d'éviter le tunnel du Fréjus et donc de faire quand même une petite incursion en Italie, avant d'atteindre Briançon par les cols du Mont-Cenis et de Montgenèvre. Pas de regrets, les paysages sont splendides et la route nous a permis, peu après Modane, d'admirer en passant  les impressionnants forts de l'Esseillon construits dans la première moitié du 19ème siècle par le Royaume de Piémont-Sardaigne pour se défendre des invasions françaises. Le col et le Lac du Mont-Cenis offrent des décors grandioses avec des couleurs étonnantes.
Après Briançon, direction le Col de Vars pour passer de la vallée de la Durance à celle de l'Ubaye et rejoindre ainsi Jausiers. Les prairies y étaient d'un vert éclatant et la montagne parée de nombreuses cascades lumineuses et généreuses. Nous y avons croisé vraiment très peu de voitures.
A Jausiers, il ne restait plus qu'à prendre la route de Nice par le Col de la Bonnette-Restefond, tout juste ouvert depuis quelques jours,  avec encore des murs de neige le long de la route, avant de déboucher sur le massif du Mercantour si cher aux habitants des Alpes Maritimes. Beaucoup de cyclistes s'exerçaient à franchir le col : la passion du vélo n'est jamais aussi vive qu'à l'approche du Tour de France !
Le temps de croiser une transhumance de 1200 moutons et nous retrouvions la vallée de la Tinée puis celle du Var.
Une bien belle ballade qui mériterait deux jours de plus pour avoir le temps de s'attarder, de photographier et de visiter : une prochaine fois ...
 

 
 
Photo
Le plateau des Glières est en fait une jolie combe à 1450 mètres d'altitude, située entre la montagne des Auges et celle des Frêtes. Il est prisé aujourd'hui des randonneurs et des skieurs de fond. De belles vaches, dont le lait sert à la fabrication du Reblochon, y pâturent aussi à la belle saison. Mais le plateau est surtout connu comme un lieu de mémoire important de la Seconde Guerre Mondiale.
En 1944, nulle route n'y montait et c'est là que se sont regroupés, au début de l'année, des maquisards sous le commandement du lieutenant Tom Morel pour y accueillir par nuit de pleine lune des parachutages en provenance d'Angleterre et lancer des opérations sur les arrières des allemands au moment du prochain débarquement attendu. Ils ont été rapidement encerclés et attaqués par les forces de Maintien de l'Ordre du Gouvernement de Vichy qui sont restées impuissantes pendant plusieurs semaines. C'est finalement les allemands qui ont mené l'attaque décisive le 26 mars 44 obligeant les résistants à évacuer le plateau, mais en perdant plus d'une centaine des leurs au cours des combats.

En 1973, le monument national de la Résistance, œuvre du sculpteur Émile Gilioli, a été érigé à la mémoire de ces victimes et inauguré le 2 septembre par André Malraux. La sculpture représente le soleil tenu dans une main.

Une très agréable ballade




 
 
Photo
Dimanche matin, direction Antibes, la vieille ville.
Nous sommes partis assez tôt pour être au rendez-vous du lever du soleil à 7h27.
Plus nous approchions, plus se dressait devant nous une immense montagne bleu sombre, presque noire,  qui avait surgi de la mer pendant la nuit.
Un énorme nuage, poussé depuis le sud-est,  avait crevé au large du Cap d'Antibes, hachant la mer au loin. Le soleil est resté absent, jouant à cache-cache avec le nuage : pas de belles lumières dorées sur les façades du vieil Antibes, ni de lever de soleil sur la mer.  Néanmoins  d'étranges lumières au dessus de l'horizon ...

 
 
Photo
Ciel bleu impeccable, de la neige vers 700 m sur les montagnes alentour, un air froid et sec dès le lever du soleil, la tentation était grande en ce dimanche matin d'aller à la rencontre des mimosas dans le massif de Tanneron, à la frontière du Var et des Alpes Maritimes. Histoire de faire quelques vues et aussi de tester ma hanche toute neuve sur des terrains  pas trop plats.
Le vent, la pluie, la neige de la veille n'ont pas eu raison de ces fleurs éclatantes, pourtant fragiles et éphémères.
Du haut du massif, véritable balcon sur la méditerranée, la vue était superbe sur la baie de Cannes et les Iles de Lérins, comme sur les pré-Alpes au dessus de Grasse.
Je me suis promis de revenir en me levant plus tôt pour essayer de nouveaux contrejours.

 
 
Notre ballade du Club Photo était prévue dimanche. Avancée au samedi par crainte de la pluie, elle n'aura guère été généreuse en rayons de soleil. 
Les gorges du Daluis, le Col de la Couillole ou la descente vers Roubion sont restés obstinément dans la grisaille, nous privant des belles lumières espérées.

Pourtant les couleurs de l'automne étaient bien là ! Mais sans chatoyer au point d'offrir des paysages lumineux, colorés et presque irréels.

Pour alimenter notre frustration,Hervé n'a cessé de nous dire ses émerveillements de la semaine passée lors de ses repérages.
Promis, nous reviendrons l'an prochain !
 
    Merci de laisser un "like" ou  un commentaire à la fin de chaque post qui vous aura plu, étonné ou intéressé.
    Posez les questions sur ce qui vous intrigue ou  critiquez les photos : je m'engage à répondre à chacun.

    Categories photos

    Tous
    Architecture
    Insolite
    Nature
    Paysages
    Reportages
    Spectacles
    Voyages

    Archives

    Décembre 2013
    Novembre 2013
    Octobre 2013
    Août 2013
    Juillet 2013
    Juin 2013
    Mai 2013
    Mars 2013
    Février 2013
    Janvier 2013
    Décembre 2012
    Novembre 2012
    Octobre 2012
    Septembre 2012

    Au clavier et derrière le viseur,

    un amateur de voyages, d'histoire, de géographie et aussi de photos.
    Ce blog est une façon de garder une trace de mes voyages, de tenir mon carnet de voyage en images pour le partager avec vous.
    D'autres photos sont à découvrir dans les galeries que j'alimente de temps à autre.
    Mon souhait le plus cher : que vous engagiez avec moi  le dialogue en laissant un commentaire sur les posts qui vous ont suscité votre intérêt ou retenu votre attention !

    A bientôt, au plaisir de lire vos réactions.

    Pour être informé de nouvelles publications sur le blog, laissez-moi votre adresse mail

    * indicates required

    Blogs voyages et photos

    View my profile on LinkedIn